< Retour à la liste

Jean de Fer, une réécriture contemporaine du conte des Frères Grimm

15,00

Quand Cécile Chicault rencontre l’univers de Jean de Fer, on obtient un conte onirique pour petits et grands !

Derrière ses murailles érigées jusqu’aux cieux, un grand roi se morfond.

Depuis des lunes, les chasseurs de son royaume ne reviennent point de cette sombre forêt étendue aux pieds du château. Inquiété par ces disparitions, plus personne n’ose fouler les clairières, ni traquer les bêtes qu’elles abritent.

Mais un jour, un preux chasseur venu de lointaines contrées, insoumis à la peur, décide de remédier au problème. S’enfonçant entre les arbres, il en sort Jean de Fer : un mystérieux homme sauvage, de rouille et de racines.

Ce monstre mis en cage va alors séduire le jeune prince pour être libéré et l’emmener avec lui dans la forêt. Il a une dette envers lui, et surtout, du travail à lui confier.

Epousant ce conte des frères Grimm dans un nuage de poussière, Cécile Chicault en ravive la féérie sauvage. Ses illustrations hautes en couleurs, semblables à des enluminures, relèvent de l’orfèvrerie. Hermines et lichens n’ont jamais connu telle symbiose.

 

Textes : © 2014 – Arthur Ferrier pour Scutella Éditions

Images : © 2013 – Cécile Chicault – Scutella Éditions

Jean de Fer (ou «Le Rouillé») fait partie des histoires orales que les frères Grimm ont récoltées et mises par écrit  en Allemagne au XVIII° siècle.

On ne se lasse pas de les entendre ou de les relire car ils mettent en scène notre humanité, témoignent de l’histoire de la pensée et possèdent  plusieurs niveaux de lecture:

En premier lieu ils racontent l’évolution de chacun d’entre nous. Comment s’affranchir des idées préétablies, des fonctionnements subis, en retrouvant l’énergie brute ne notre être, l’étincelle créatrice, pour ensuite s’inscrire à nouveau, mais cette fois-ci en acteur, dans une organisation sociale et culturelle, et ainsi devenir adulte.

D’autre part,les contes viennent de périodes plus anciennes qu’on ne pense,  et portent en eux les schémas de croyances oubliées, comme les religions chamaniques de la préhistoire.

Plus près de nous, ils ont aussi été explorés avec succès par la psychologie et la psychanalyse.

Après avoir adapté deux contes en bandes dessinées ( aux éditions Delcourt )j’ai eu envie de revenir à nouveau vers eux mais avec un support plus «immédiat»: l’illustration.

Laisser libre court à mon imagination au sens premier du terme, à la part non conceptuelle  de la pensée : le dessin et la couleur.

Car comme les contes qui véhiculent des structures archaïques et nous parlent au delà des mots, les images s’expriment aussi en entrouvrant la porte d’un ailleurs que j’espère poétique et bizarre…

Ainsi  au travers de mes images j’ai fait un clin d’oeil au bestiaire Médiéval, celui des pierres talismans et des recoins d’églises, ou le regard découvre étonné, parfois amusé, parfois   inquiet, une autre réalité..

  • Catégorie :
  • ISBN : 978-2-918111-16-0
  • Publication : décembre 2013
  • Format : A4 vertical
  • Nb. de pages : 68
  • A partir de : 8 ans

Description

Quand Cécile Chicault rencontre l’univers de Jean de Fer, on obtient un conte onirique pour petits et grands !

Derrière ses murailles érigées jusqu’aux cieux, un grand roi se morfond.

Depuis des lunes, les chasseurs de son royaume ne reviennent point de cette sombre forêt étendue aux pieds du château. Inquiété par ces disparitions, plus personne n’ose fouler les clairières, ni traquer les bêtes qu’elles abritent.

Mais un jour, un preux chasseur venu de lointaines contrées, insoumis à la peur, décide de remédier au problème. S’enfonçant entre les arbres, il en sort Jean de Fer : un mystérieux homme sauvage, de rouille et de racines.

Ce monstre mis en cage va alors séduire le jeune prince pour être libéré et l’emmener avec lui dans la forêt. Il a une dette envers lui, et surtout, du travail à lui confier.

Epousant ce conte des frères Grimm dans un nuage de poussière, Cécile Chicault en ravive la féérie sauvage. Ses illustrations hautes en couleurs, semblables à des enluminures, relèvent de l’orfèvrerie. Hermines et lichens n’ont jamais connu telle symbiose.

 

Textes : © 2014 – Arthur Ferrier pour Scutella Éditions

Images : © 2013 – Cécile Chicault – Scutella Éditions

Jean de Fer (ou «Le Rouillé») fait partie des histoires orales que les frères Grimm ont récoltées et mises par écrit  en Allemagne au XVIII° siècle.

On ne se lasse pas de les entendre ou de les relire car ils mettent en scène notre humanité, témoignent de l’histoire de la pensée et possèdent  plusieurs niveaux de lecture:

En premier lieu ils racontent l’évolution de chacun d’entre nous. Comment s’affranchir des idées préétablies, des fonctionnements subis, en retrouvant l’énergie brute ne notre être, l’étincelle créatrice, pour ensuite s’inscrire à nouveau, mais cette fois-ci en acteur, dans une organisation sociale et culturelle, et ainsi devenir adulte.

D’autre part,les contes viennent de périodes plus anciennes qu’on ne pense,  et portent en eux les schémas de croyances oubliées, comme les religions chamaniques de la préhistoire.

Plus près de nous, ils ont aussi été explorés avec succès par la psychologie et la psychanalyse.

Après avoir adapté deux contes en bandes dessinées ( aux éditions Delcourt )j’ai eu envie de revenir à nouveau vers eux mais avec un support plus «immédiat»: l’illustration.

Laisser libre court à mon imagination au sens premier du terme, à la part non conceptuelle  de la pensée : le dessin et la couleur.

Car comme les contes qui véhiculent des structures archaïques et nous parlent au delà des mots, les images s’expriment aussi en entrouvrant la porte d’un ailleurs que j’espère poétique et bizarre…

Ainsi  au travers de mes images j’ai fait un clin d’oeil au bestiaire Médiéval, celui des pierres talismans et des recoins d’églises, ou le regard découvre étonné, parfois amusé, parfois   inquiet, une autre réalité..

Informations complémentaires

Dimensions 19.5 x 24.5 cm

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Jean de Fer, une réécriture contemporaine du conte des Frères Grimm”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *